deniscope.net

Si on se disait tout...

Il vaut mieux dire trop de conneries, que de se taire trop souvent...
seb

samedi 13 novembre 2004

L'omnipotence du métro

Le métro parisien, station Pont de Sévre

Début de soirée, vous sortez de votre travail, content du devoir accompli. Comme tous les soirs vous descendez les quelques marches qui vous séparent de votre station de métro. Là, un bruit familier arrive à vos oreilles, mais oui, c'est bien lui, le métro est en train de rentrer dans la station. Vous accélérez le pas, "pardon Madame", puis vous courrez, finalement vous arrivez sur le quai pour voir que c'est le métro d'en face qui rentre en gare. Une grande lassitude vous envahie et vous vous promettez de ne plus jamais courir dans le métro. Et oui cette histoire nous est presque tous arrivée. Et pour cause: le métro est omnipotent.

Je sais, je sais, cela fait un choque la première fois qu'on l'apprend, mais oui c'est prouvé, lorsque le métro détecte des gens courir sur un quai où il se dirige, systématiquement il change de voie. Le métro est taquin, c'est un grand joueur et surtout il ne supporte pas les gens pressaient.

J'entend déjà vos commentaires fusés comme quoi il vous est arrivé de courir dans le métro et finalement de vous en féliciter car le train arrivait justement à quai. Et bien là je rigole. Ah ah ah. Il faut arrêter un peu de se prendre pour le centre du monde (non mais des fois). Le métro n'a pas pour objectif de vous gâcher la vie, mais de gâcher celle du plus de personnes possibles. Ce qui signifie que les rares fois où votre empressement à donné ses fruits, des personnes sur le quai d'en face, plus nombreuses ou plus chargées, en ont pâti.

Et oui, je suis confus de vous apprendre la triste vérité, le métro est omnipotent et blagueur ce qui peut parfois pourrir notre quotidien. Les usagés avertis disent métro omnibus pour ne pas dire omnipotent, mais c'est pour mieux cacher leur peine.

Théorie numéro 2 Le métro est omnipotent et farceur ce qui est souvent désagréable

samedi 6 novembre 2004

Le pigeon et le lion

Londres

Figurez vous qu'on me baladant de droite à gauche, j'ai réalisé subitement quelque chose qui pourrait changer la face du monde (voir de la planète). Ma première révélation fut à Londres (première photo), je n'y prêtais alors aucune attention, la situation m'a même amusé sur le coup. Un pigeon c'était posé sur la tête d'un lion à Trafalgar Square rien de bien étonnant.

New-York

Quelques mois passèrent et j'ai eu la chance de passer quelques jours à New York. J'avais alors complètement oublié ce phénomène étrange et mystérieux auquel j'avais assisté auparavant. C'est en passant devant la très célèbre bibliothèque (détruite pour le film "Le jour d'après" de Roland Emmerich) que je pris la seconde photo. La encore le pigeon trône fièrement sur la tête du lion, nous regardant d'un regard narquois. L'ébauche du complot commençait à poindre dans ma tête encore toute embuée de mes certitudes sur le monde des animaux tel qu'on nous l'apprend dans les livres.

Paris

Et finalement, alors que je me promenais nonchalamment dans le jardin du Luxembourg à Paris, je pris la troisième et dernière photo. Argh, stupeur. Là, derechef, le pigeon narguant. La découverte que je venais de faire me frappa: tel le grand Vizir de base, le pigeon voulait devenir Haroun El Poussah à la place d'Haroun El Poussah. Son dessein était maintenant clair, le pigeon narguant envié la place du roi des animaux, et tout multilingue qu'il soit, il n'arrivait pas à le faire discrètement.


Bon évidemment aujourd'hui, mis à part c'est trois photos (qui me semblent pourtant suffisamment claire) je n'ai aucune preuve. Les investigations dans ce domaine que j'ai eu l'occasion de faire en dehors des statuts de lion n'ont rien donné. Mais regardez bien la prochaine fois que vous croiserez une statut de lion, il se pourrait bien qu'un pigeon narguant soit perché sur sa tête...



Théorie numéro 1 Le pigeon narguant veut prendre la place d'Haroun El Poussah et devenir le roi des animaux.