deniscope.net

Si on se disait tout...

Si tu voles un morceau de pain tu vas en prison, si tu voles des millions tu vas au palais Bourbon
Jean-Claude Griset

mercredi 21 juin 2006

Histoire d'une tête de l'art.

C'est l'histoire d'une petite fille qui souffre d'une presbytie aigue. Elle est très contente car cela lui permet de voir des choses que personne d'autre ne peut voir. Elle n'a qu'a retirer ses lunettes et tout devient different, comme embelli.

Un jour qu'elle se promenait dans la rue, elle est témoin d'un horrible accident de voiture. Pour échapper à ce trop plein d'images violentes, elle enlève rapidement ses lunettes. Tout devient alors magnifique, les couleurs sont sublimées et elle devient alors la seule personne en admiration devant ce spectacle

Persuadée d'avoir un don, elle entreprend de se lancer dans l'art. Elle se met alors à peindre. Elle peint nuit et jour, ce monde jusqu'alors inaccessible aux autres. Ravie de son travail, elle décide de présenter ses tableaux dans une galerie. Malheureusement pour la petite fille le directeur de galerie qu'elle a choisi ne l'entend pas de cette facon.

Alors, jour après jour, la petite fille, obstinée, va voir le directeur et lui demande quand est-ce qu'elle pourra exposer ses chef d'oeuvres. Epuisé, le directeur finit par craquer et expose une de ces toiles. La toile est passée inapercue, personne ne l'a même regardée mais ce n'est pas bien grave car la petite fille a grandi.

Théorie numéro 10 Les presbytes sont souvent aussi casse-couilles

dimanche 28 mai 2006

Conception de maman

Depuis peu, une nouvelle campagne de pub, fomentée par les fleuristes et les bijoutiers, fait rage sur les murs de nos villes et de nos campagnes. Le message est très clair, il nous intime l'ordre de faire des mamans. Bien que cela puisse paraitre une bonne idée, j'aurais tout de même apprécié qu'on m'explique un peu le pourquoi du comment de ce message mystèrieux.

Théorie numéro 9 Le 28 mai 2006: Fête des mères

mardi 21 février 2006

Neuf mois d'impatience

Qu'y a t'il de plus pénible que d'attendre? C'est pourtant une étape obligatoire lorsque l'on veut accéder à l'ultime rang de la paternité (lorsque l'on veut avoir une freebox aussi mais ce n'est pas le sujet).

Attendre, patienter et arriver au constat quotidien, non toujours pas né, peut-être pour demain. Evidemment les médecins nous ont donné une date, mais oui biensur. Mais lorsque l'on attend, on a aussi à faire à une autre catégorie de "gens qui savent", et ceux là nous dise que les dates ne sont pas vraiment fiables, que pendant le dernier mois tout peut arriver.

Alors, à force d'attendre, patienter, se ronger les ongles, on finit par se raccrocher à des détails insignifiants tels que le signe astral ou la couleur du papier peint. On se dit que notre enfant, qui n'est toujours pas né, sera physicien ou mieux socialiste. On imagine la vie de cette enfant qui pourtant, n'est toujours pas né.

Le dernier détail insignifiant auquel je me suis raccroché était le thème astral. Depuis le 20 février, notre enfant sera poisson.

Théorie numéro 8 Depuis le 20 février, le poisson est toujours pas né

vendredi 20 janvier 2006

Démineur de pére en fils?

L'autre jour il m'est arrivé quelque chose de malheureusement trop fréquent dans le métro parisien: une alerte à la bombe. J'ai donc dû finir mon chemin à pied devant le message persistant qui nous annoncait l'arrivée imminente d'un démineur. Tout en suivant benoitement la foule de badauds contrariés je me suis demandé s'il arrivait aux démineurs de se faire des blagues entre collègues par l'intermédiaire de coups de fil anonymes. Histoire de pérénniser la demande mais aussi de voir la tête de son collègue qu'on a reveillé à minuit pour faire exploser un sac de couches sales.

Soudain je me suis souvenu d'une phrase qu'avait prononcée l'un de mes professeurs d'informatique. Cela faisait quelque chose comme: "Votre génération aura toujours un peu d'avance sur la mienne, vous êtes de ceux qui appuient sur le bouton pour savoir ce qu'il fait. Alors que nous sommes de ceux qui se demandent ce qu'il se passera si on appuie sur le bouton.". Je me suis franchement demandé comment nous pouvions avoir une quelconque avance avec ce genre d'avantage dans le métier de démineur?

Théorie numéro 7 Il ne faut jamais demander à un démineur si ca boume.

lundi 12 décembre 2005

Le Monde de Narnia

Bientôt sur nos écrans, le monde fantastique de Narnia. Un monde peuplé de créatures fantastiques, un monde de magie que le cher Walt nous dépeindra sans doute avec brio. Ce que l'histoire ne dit pas c'est que ce monde souffre d'une plus grande maladie encore que les idées capitalistes de Disney. En effet le monde de Narnia fourmille de rongeurs, de gros rats aux longues queues et aux dents acérées. L'animal fait de nombreux dégâts et à la particularité d'irriter au plus haut point la gente féminine Narnia qui, comme sa cousine humaine, ne le porte pas dans son coeur. Dans le monde fantastique de Narnia, les rats mènent la vie dure aux femmes.

Théorie numéro 6 Les femmes ont du tracas à l'arrivée des rats Narnia.

dimanche 23 octobre 2005

Le titi parisien du XVI ième.

Il m'arrive de temps en temps de passer dans le XVI ième arrondissement de Paris, et j'y croise alors souvent une bande de jeunes sortie de la pub de Studio Line. Il est marrant de remarquer que la gomina est chose courante exclusivement dans ce quartier de Paris. Dans le XVI ième le futur titi parisien est adepte de la gomina, a tel point que s'il se promene dans un autre arrondissement (ce qui arrive rarement), on peut l'y reconnaitre.

Théorie numéro 5 Dans le XVI ième, le titi est gominé*
* à prononcer de vive voix.

vendredi 22 avril 2005

Le symphotron et la claviole

Je connais un type, il est trop fort. Je vous raconte...

Un jour que je regardais de près mon symphotron, j'ai vu qu'il ripait sur le croc. Ni une, ni deux je redire la claviole du rivet, mais c'était sans compter la targette de tiffon. Un coup à biaiser le symphotron si on ne manipule pas la chose avec précaution. J'ai décidé de consulter un gazier de ma connaissance qui sévissait dans le coin (le type dont je vous parlais) - Il me racontait qu'un jour en démontant un ciphon à gaine, il avait détérouiller le clapet répartiteur (le fou) - Bref, je lui donne mon symphotron en pension histoire qu'il lui détente les clavioles. Même pas deux semaines passèrent pour qu'il me rappel. Il me dit:

  • Ta claviole, tu l'aurais pas térébantiné au blue d'Eden?
  • Le blue d'Eden, c'est quoi ce truc, un lubrifiant?
  • Non, un catalyseur de combustion
  • Bein non, je ne connaissais même pas.
Ce type m'épateras toujours, il est toujours à la pointe quand il sagit de symphotron.
  • Et c'est ca le problème avec la claviole
  • Bein non tu as juste ripé sur le croc
  • Aouais bein ca je le savais
Il me rendit mon symphotron le soir même. Je ne sais pas comment il s'y est prit, mais il l'avait remis comme neuf. Trop fort, je vous raconte pas (bein si d'ailleurs).

Théorie numéro 4 La claviole à rivet coince lorsque le symphotron ripe sur le croc.

lundi 4 avril 2005

Pieds jaloux (uf, uf, uf)

Rappelez-vous. Il y a quelques années de cela, un peu plus peut-être, nous avons tous vécu la même expérience. Une expérience unique que beaucoup ne considère pas, à tort, comme le jour le plus important de leur vie. Je parle évidemment de la naissance. Rappelez-vous de cette période dure et lointaine ou nous n'étions qu'une crevette larvesque.

En cette période de doute et d'épreuves, une chose prend une grande place dans nos cauchemars, j'ai nommé: le loup. C'est lui qui fait frissonner le rideau de notre chambre, qui bouge là-bas au fond de l'armoire. Qui se faufile sous le lit ou derrière les peluches. Le loup est partout, il est méchant, il est perfide et aucun de ces imbéciles d'adultes ne fera rien pour l'arrêter car ils le croient imaginaire.

C'est en partant de ce souvenir refoulé, et convaincu de ne pas être un cas isolé, que je me suis posé la question suivante: "Pourquoi les, soi-disant, spécialistes de jouets pour enfant ne commercialisent pas le piège à loup?". Longtemps utilisé dans nos campagnes, le piège à loup n'a curieusement jamais pu franchir la porte de nos chambres d'enfants. Quel injustice, militons.

Théorie numéro 3 Les spécialistes de jouets sont des adultes amoureux de Brigitte Bardot.

dimanche 3 avril 2005

Ca se confirme...

Pigeon sur lion Pigeon sur lion (grossissement)

Ne me dites pas que vous n'avez rien remarqué, vous l'avez vu vous aussi ? Ils nous narguent, fierement, toujours juchés sur leur perchoir royal.

samedi 13 novembre 2004

L'omnipotence du métro

Le métro parisien, station Pont de Sévre

Début de soirée, vous sortez de votre travail, content du devoir accompli. Comme tous les soirs vous descendez les quelques marches qui vous séparent de votre station de métro. Là, un bruit familier arrive à vos oreilles, mais oui, c'est bien lui, le métro est en train de rentrer dans la station. Vous accélérez le pas, "pardon Madame", puis vous courrez, finalement vous arrivez sur le quai pour voir que c'est le métro d'en face qui rentre en gare. Une grande lassitude vous envahie et vous vous promettez de ne plus jamais courir dans le métro. Et oui cette histoire nous est presque tous arrivée. Et pour cause: le métro est omnipotent.

Je sais, je sais, cela fait un choque la première fois qu'on l'apprend, mais oui c'est prouvé, lorsque le métro détecte des gens courir sur un quai où il se dirige, systématiquement il change de voie. Le métro est taquin, c'est un grand joueur et surtout il ne supporte pas les gens pressaient.

J'entend déjà vos commentaires fusés comme quoi il vous est arrivé de courir dans le métro et finalement de vous en féliciter car le train arrivait justement à quai. Et bien là je rigole. Ah ah ah. Il faut arrêter un peu de se prendre pour le centre du monde (non mais des fois). Le métro n'a pas pour objectif de vous gâcher la vie, mais de gâcher celle du plus de personnes possibles. Ce qui signifie que les rares fois où votre empressement à donné ses fruits, des personnes sur le quai d'en face, plus nombreuses ou plus chargées, en ont pâti.

Et oui, je suis confus de vous apprendre la triste vérité, le métro est omnipotent et blagueur ce qui peut parfois pourrir notre quotidien. Les usagés avertis disent métro omnibus pour ne pas dire omnipotent, mais c'est pour mieux cacher leur peine.

Théorie numéro 2 Le métro est omnipotent et farceur ce qui est souvent désagréable