deniscope.net

Si on se disait tout...

Si ton labeur est dur et tes résultats minces, rappelle toi qu'un jour le grand chêne a été un gland comme toi
anonyme

dimanche 12 novembre 2006

Restau, mais pas trop

Panneau

Quelle ne fut pas ma surprise de voir ce panneau de signalisation sur l'A6, j'ai trouvé ca génial. C'est une manière de dire: "il y a bien un restaurant à cette sortie, mais faites gaffe quand même, c'est un MacDo. Donc si vous voulez manger, faut mieux attendre encore un peu". Je n'ai jamais vu ce panneau détourné avec d'autres chaines de restaurant. Ce qui prouve bien, s'il fallait le prouver, que MacDo n'est pas vraiment un restaurant (mais plutôt un gros Airwick senteur graillon).

vendredi 2 juin 2006

RATP ou initiative privée?

Tout somnolant dans mon trajet quotidien, j'ai été réveillé l'autre fois par un message du chauffeur de métro qui disait ceci:

  • La mendicité étant interdite dans l'enceinte du métro, donner c'est la cautionner
Je trouve ca simplement scandaleux. Je ne sais pas si c'est le chauffeur qui a voulu faire passer un message personnel ou la RATP mais l'instigateur de ce pamphlet mériterait un bon coup de pied dans la partie qui semble être la plus intelligente de son corps.

mercredi 12 avril 2006

Comme Par Enchantement

Ca m'arrive rarement, c'est souvent désagréable, parfois rigolo et le reste du temps curieux. Je parle des gens qui vous parle dans le métro.

Aujourd'hui j'ai eu la troisième version, une discussion plutôt curieuse avec une personne plutôt engagée qui partait dans tous les sens. Elle me parlait de ce "monde pourri", du CPE. "C'est bien d'avoir gagné mais il n'y a pas que ca. Ca fait des années que les salaires n'ont pas augmenté (...) Les gens ne peuvent plus faire la grêve maintenant, il faut bien bouffer".

A cet instant l'esprit du jeune Van Hamme (quand il écrivait des choses bien) s'est emparé de moi. Et j'ai tout compris (ou rien compris finalement).

En France on a le droit de grêve. Mais quand on fait la grêve, on n'est pas payé (sauf cas rare). Ce qui signifie qu'une personne "normale" ne peut pas se permettre de faire la grêve trop longtemps. Elle a pour ainsi dire, un nombre de jour limité, un peu comme les RTT. Pour nous aider à écouler les jours de RTT, le gouvernement a supprimé la Pentecôte. Pour nous aider à écouler nos jours de grêve le gouvernement à inventé le CPE.

Je me demandais pourquoi ils laissaient trainer ce truc si longtemps, tout s'explique, c'est simplement pour écouler plus de jours. Des fois qu'on aurait d'autres bonnes raisons pour faire une grêve. Et puis la cerise sur le gateau, à la fin on retire Comme Par Enchantement le vilain projet et tout le monde est content. C'est vraiment génial. Le scénario original est encore en vente ici.

jeudi 12 janvier 2006

Commentaires fermés

Je viens de fermer les commentaires de mon blog car j'étais spammé comme ce n'est pas permis. Bientot DotClear 2.0, il y aura peut etre un filtre anti-spam pour les commentaires (si ca se trouve ca existe deja, je n'ai pas la derniere version).

mercredi 30 novembre 2005

Ces blogs qui changent la vie

Mais que se passe-t-il sur la blogosphère? C'est le deuxième article que je lis où un blogger se mord les dents d'avoir écrit tel ou tel billet (et comme chacun sait, se mordre les dents ca fait mal tellement c'est dur).

D'abord l'excellentissime Judith Bernard qui voit son futur employeur changer soudainement d'avis pour quelques mots écrits sur son blog.

Ensuite je lis ca, et là ca va carrement plus loin puisque la personne en question s'est faite expulsée du "pays de la liberté", c'est incroyable.

Bon évidemment il y a des contre-exemples, comme la, la, la (tiens on dirait le refrain d'une chanson) et à pas mal d'autres endroits encore. Mais alors faut-il être politiquement correct sur son propre blog de peur de frustrer un quidam simple d'esprit qui aurait une quelconque influence sur notre vie? (bein j'ai pas la réponse)

jeudi 20 octobre 2005

Trajet du matin, chagrin

La scène se passe dans le métropolitain, à l'intérieur même du métro, dans un carré prévu pour 4 personnes, j'y suis assis, somnolant, à coté de mois un jeune homme, en face de moi une femme assise à coté d'un sac*.

  • La femme: Il est à vous ce sac?
  • Le jeune homme: Oui biensur...
  • La femme: Il ne me dérange pas, c'était juste pour savoir (NDL: s'il n'était pas abandonné).
Pauvre monde. Et dire que bientôt on ne pourra pas manger sans sandwich au poulet sans avoir des regards de réprobation.

* Un sac à dos pas une personne souffrant d'embonpoint.

lundi 21 mars 2005

Etat des lieux

Et si un jour on rencontrait les martiens, n'aura t'on pas honte de leur dévoiler que nous sommes des êtres humains? comme se questionne Sanseverino. Si on devait faire un état des lieux de ce qui nous entoure, je ne suis pas sur qu'un être, même doué d'une intelligence supérieure, arriverait à comprendre toutes les régles qui gérent notre belle planète.

Darwin doit effectivement en faire des cauchemars quand on voit le résultat de l'évolution de l'homme, bien qu'il n'en soit pas responsable (Darwin, pas l'homme, suivez un peu).

Comment pourra t'on justifier devant les martiens la logique politico-économique qui fait que:

Je me demande si les martiens auront assez d'humour pour simplement se marrer de la situation dans laquelle nous nous sommes plus ou moins sciemment mis. Et si, tel le E.T. de base, ils s'en retourneront sur leur vélo vers des planètes où la race qui se sera auto-proclamée suprême le sera vraiment. Ou bien s'ils feront ce que nous faisons à n'importe quel cheval qui souffre, c'est à dire le soulager en le transformant en steak tartare. A moins que Mulder ait un scoop, il faudra attendre encore un peu avant de le savoir.

jeudi 27 janvier 2005

Leroy Merlin n'enchante pas toujours ses clients

Leroy Merlin, et vos idées prennent Vie

Acte 1: Les plinthes (épisode 1)
L'histoire: J'ai fait une grosse commmande de parquet avec notamment 5 lots de plinthes. A la réception c'est un peu le bordel, ambiance "bon-enfant" sympa, on me livre le tout et comme je suis un peu con, je signe le reçu. Je m'apercois seulement deux jours plus tard que je n'ai ramené que 3 lots de pinthes pour 5 payés. Alors j'y retourne et là on m'explique la réalité de la Vie:

  • Bon, je suis venu samedi dernier récupérer blablabla
  • Mais vous avez signé le recu?
  • Oui
  • Je vais demander au vendeur "menuiserie" de recompter son stock de plinthes, s'il ne correspond pas à celui de l'ordinateur je pourrais peut-être faire quelque chose pour vous
Pour la petite histoire, par deux fois l'ordinateur de Merlin et le stock de Merlin m'avait joué des tours du genre "pourtant je devrais en avoir encore un en rayon", mais j'attends tout de même. Résultat:
  • Ah bein les chiffres correspondent. 24 dans l'ordinateur, 24 en rayon.
  • ...
Je parie une binouze que le vendeur ne s'est pas déplacé compter ses plinthes.

Conséquence: Rachat de 2 lots de plinthes

Acte 2:Les plinthes (épisode 2)

L'histoire: Nous avons commandé un carrelage appelé "Zenith crème", qu'il est beau et qu'il nous plait sur le m² en exposition à deux mètres du sol sous le néon. Après la pose du dit parquet je retourne à Merlin pour acheter des plinthes avec un échantillon du carrelage pour bien me rendre compte des couleurs.

  • Bonjour Monsieur le vendeur de Merlin, vous auriez des plinthes pour le carrelage là-bas, situé à deux mètres en haut sous le néon dont je tiens d'ailleurs un échantillon dans la main?
  • Euuuh, il existe des plinthes pour le carrelage que vous tenez dans la main mais pas pour celui exposé la haut.
  • Pardon?
  • Celui que vous tenez dans la main c'est le beige, celui exposé c'est le crème.
  • ...

Conséquence: On n'a pas posé le carrelage qu'on aurait voulu, mais il nous plait bien quand même. On a juste été étonné à la réception du carrelage que celui-ci soit plus sombre qu'on l'imaginait mais on a mis ça sur le compte de l'exposition sous le néon.

Acte 3: Les plinthes (épisode 3)

L'histoire: Après m'avoir appris que je n'avais pas acheté le bon carrelage et qu'il n'avait pas de plinthe en stock pour moi, le vendeur de Merlin m'indique un autre Merlin où je pourrais trouver ces fameuses plinthes.

  • Bonjour Monsieur le vendeur de Merlin, je souhaiterais acquerir des plinthes pour ce carrelage "Zenith beige" qu'on l'aime bien quand même
  • Pas de problème
  • (ouf), c'est quoi le prix?
  • 3,90 euros
  • Urgh (ne me rappelant plus trop du prix annoncé par le premier vendeur mais trouvant ca super cher)
  • Ce n'est pas ce que vous a dit le vendeur de Saint Ouen (le premier vendeur de Merlin sus cité)?
  • Bein non, il m'avait dit 3,30 euros
  • Bon, bein je vous fais une ristourne alors, je vous les fais à 3 euros.
  • ... Ok...

Conséquence: Vraiment des branleurs avec les prix les vendeurs de Merlin.

Acte 4: Le plan de travail

L'histoire: J'ai commandé un plan de travail qu'il est beau et qu'il nous plait. Je téléphone pour savoir si la commande est arrivée.

  • Bonjour je voudrais savoir si la commande xxxxx est arrivée
  • Oui, on l'a recue ce matin
Après trente minutes de périph'.
  • Bonjour je viens chercher la commande xxxx
  • Ah oui, je vais vous la chercher
Après dix minutes d'attente, le vendeur de Merlin revient l'air géné.
  • Alors voyez vous nous avons des liveurs...
  • Oui?
  • ... et il se trouve qu'un livreur a repris votre plan de travail
  • Comment ça?
  • Et bien on nous a bien livré le plan de travail, mais on l'a repris par erreur pour le livrer à un autre magasin
  • ...

Conséquence: Les vendeurs de Merlin sont sympas mais commencent à devenir agacant.

mardi 11 janvier 2005

Nos amis les FAI

Aujourd'hui je suis allé voir mon conseillé Noos, oui je sais c'est rigolo mais je crois que cela s'appelle vraiment comme ca. Bref, je lui expose mon problème:

  • Bonjour, j'ai résilié mon contrat fin septembre mais je continue à payer et utiliser Internet. Cela m'arrange bien jusqu'à présent vu que je déménage seulement fin janvier. Mais après cette date, cela va devenir un peu moins drole.
  • Je regarde votre dossier.

  • (...)

  • Ah mais non, on ne peut pas vous retirer d'argent, votre contrat est annulé depuis fin septembre, vous devez vous tromper. On vous a juste retiré les frais de déactivations.
  • Ah bon, j'ai du me tromper alors...
Je suis sorti de l'agence en me demandant si "le conseillé" avait bien tout compris ce que je lui avais dis. J'ai évidemment vérifier et il a raison je ne paie plus internet depuis fin septembre. Par contre je n'ai pas cessé une minute de l'utiliser. J'ai le forfait le moins cher du marché. Ils sont fort chez Noos. Il faudra que je pense à laisser un petit mot pour l'heureux nouveau locataire...

vendredi 3 décembre 2004

Avertissement publicitaire

"La publicité à la télévision, ça s'adresse uniquement aux débiles mentaux" commençait Coluche pour l'un de ses sketchs. Maintenant la publicité est partout, elle nous entoure à tel point qu'il est devenu à la mode d'affirmer son dégoût pour ce moyen de communication souvent intrusif. Personnellement la publicité ne me dérange pas trop, sauf lorsque je vais au ciné. Car s'il y a bien quelque chose d'insupportable, c'est bien de payer un prix qui devient exorbitant pour voir 20 minutes de publicités.

Petite parenthèse pour contredire ma dernière phrase, il y a tout de même de superbes pubs au cinéma comme par exemple Nike, Apple, La Poste et la dernière pub vraiment très impressionnante d'Olympus pour µ-mini.

Bon évidemment il y aussi des déchets, des vomissements publicitaires qui font passer la pub d'omo micro pour une pub d'intello, comme De Fursac, Crédit Agricole et aussi celles qui sont passées tellement de fois qu'on ne peut qu'avoir un rejet à chaque nouvelle rediffusion. Je referme la parenthèse.

Ces derniers jours j'ai vu une publicité qui m'a fait dresser les poils, elle portait sur un nouveau produit de consommation: l'avocat. Pas le légume (enfin...) mais le corps de métier. C'est tout nouveau, d'un peu plus d'un an tout de même, et ils y mettent les grands moyens. Le site, la télé (218 passages télévision, 6 chaînes), la presse (20 insertions presses, 5 quotidiens) et que sais-je encore. Mais que leur arrive-t-il, pourquoi tant de pub. Et bien (je cite)

Cette première campagne sert les intérêts de l'ensemble des 40000 avocats de France...
Ca c'est de l'info, j'espère qu'ils défendent mieux qu'ils ne communiquent. En tout cas cela me fout un peu les boules que les avocats se mettent à la pub, ça va donner des idées aux gens, et comme chacun sait, ils sont cons les gens parfois.