Rappelez-vous. Il y a quelques années de cela, un peu plus peut-être, nous avons tous vécu la même expérience. Une expérience unique que beaucoup ne considère pas, à tort, comme le jour le plus important de leur vie. Je parle évidemment de la naissance. Rappelez-vous de cette période dure et lointaine ou nous n'étions qu'une crevette larvesque.

En cette période de doute et d'épreuves, une chose prend une grande place dans nos cauchemars, j'ai nommé: le loup. C'est lui qui fait frissonner le rideau de notre chambre, qui bouge là-bas au fond de l'armoire. Qui se faufile sous le lit ou derrière les peluches. Le loup est partout, il est méchant, il est perfide et aucun de ces imbéciles d'adultes ne fera rien pour l'arrêter car ils le croient imaginaire.

C'est en partant de ce souvenir refoulé, et convaincu de ne pas être un cas isolé, que je me suis posé la question suivante: "Pourquoi les, soi-disant, spécialistes de jouets pour enfant ne commercialisent pas le piège à loup?". Longtemps utilisé dans nos campagnes, le piège à loup n'a curieusement jamais pu franchir la porte de nos chambres d'enfants. Quel injustice, militons.

Théorie numéro 3 Les spécialistes de jouets sont des adultes amoureux de Brigitte Bardot.