deniscope.net

Si on se disait tout...

Est-ce que c’est toi, John Wayne, où est ce que c’est moi?
guignol

jeudi 27 janvier 2005

Leroy Merlin n'enchante pas toujours ses clients

Leroy Merlin, et vos idées prennent Vie

Acte 1: Les plinthes (épisode 1)
L'histoire: J'ai fait une grosse commmande de parquet avec notamment 5 lots de plinthes. A la réception c'est un peu le bordel, ambiance "bon-enfant" sympa, on me livre le tout et comme je suis un peu con, je signe le reçu. Je m'apercois seulement deux jours plus tard que je n'ai ramené que 3 lots de pinthes pour 5 payés. Alors j'y retourne et là on m'explique la réalité de la Vie:

  • Bon, je suis venu samedi dernier récupérer blablabla
  • Mais vous avez signé le recu?
  • Oui
  • Je vais demander au vendeur "menuiserie" de recompter son stock de plinthes, s'il ne correspond pas à celui de l'ordinateur je pourrais peut-être faire quelque chose pour vous
Pour la petite histoire, par deux fois l'ordinateur de Merlin et le stock de Merlin m'avait joué des tours du genre "pourtant je devrais en avoir encore un en rayon", mais j'attends tout de même. Résultat:
  • Ah bein les chiffres correspondent. 24 dans l'ordinateur, 24 en rayon.
  • ...
Je parie une binouze que le vendeur ne s'est pas déplacé compter ses plinthes.

Conséquence: Rachat de 2 lots de plinthes

Acte 2:Les plinthes (épisode 2)

L'histoire: Nous avons commandé un carrelage appelé "Zenith crème", qu'il est beau et qu'il nous plait sur le m² en exposition à deux mètres du sol sous le néon. Après la pose du dit parquet je retourne à Merlin pour acheter des plinthes avec un échantillon du carrelage pour bien me rendre compte des couleurs.

  • Bonjour Monsieur le vendeur de Merlin, vous auriez des plinthes pour le carrelage là-bas, situé à deux mètres en haut sous le néon dont je tiens d'ailleurs un échantillon dans la main?
  • Euuuh, il existe des plinthes pour le carrelage que vous tenez dans la main mais pas pour celui exposé la haut.
  • Pardon?
  • Celui que vous tenez dans la main c'est le beige, celui exposé c'est le crème.
  • ...

Conséquence: On n'a pas posé le carrelage qu'on aurait voulu, mais il nous plait bien quand même. On a juste été étonné à la réception du carrelage que celui-ci soit plus sombre qu'on l'imaginait mais on a mis ça sur le compte de l'exposition sous le néon.

Acte 3: Les plinthes (épisode 3)

L'histoire: Après m'avoir appris que je n'avais pas acheté le bon carrelage et qu'il n'avait pas de plinthe en stock pour moi, le vendeur de Merlin m'indique un autre Merlin où je pourrais trouver ces fameuses plinthes.

  • Bonjour Monsieur le vendeur de Merlin, je souhaiterais acquerir des plinthes pour ce carrelage "Zenith beige" qu'on l'aime bien quand même
  • Pas de problème
  • (ouf), c'est quoi le prix?
  • 3,90 euros
  • Urgh (ne me rappelant plus trop du prix annoncé par le premier vendeur mais trouvant ca super cher)
  • Ce n'est pas ce que vous a dit le vendeur de Saint Ouen (le premier vendeur de Merlin sus cité)?
  • Bein non, il m'avait dit 3,30 euros
  • Bon, bein je vous fais une ristourne alors, je vous les fais à 3 euros.
  • ... Ok...

Conséquence: Vraiment des branleurs avec les prix les vendeurs de Merlin.

Acte 4: Le plan de travail

L'histoire: J'ai commandé un plan de travail qu'il est beau et qu'il nous plait. Je téléphone pour savoir si la commande est arrivée.

  • Bonjour je voudrais savoir si la commande xxxxx est arrivée
  • Oui, on l'a recue ce matin
Après trente minutes de périph'.
  • Bonjour je viens chercher la commande xxxx
  • Ah oui, je vais vous la chercher
Après dix minutes d'attente, le vendeur de Merlin revient l'air géné.
  • Alors voyez vous nous avons des liveurs...
  • Oui?
  • ... et il se trouve qu'un livreur a repris votre plan de travail
  • Comment ça?
  • Et bien on nous a bien livré le plan de travail, mais on l'a repris par erreur pour le livrer à un autre magasin
  • ...

Conséquence: Les vendeurs de Merlin sont sympas mais commencent à devenir agacant.

jeudi 20 janvier 2005

Travail, travaux, travaillons...

L'heure d'un petit bilan sur les travaux de mon futur appart s'impose. Voici quelques réflexions réfléchies au cours de ce dur labeur:

  • Le parfait n'existe pas, le bien survit, l'acceptable fait la loi
  • Toujours vérifier que le trou ne sert à rien avant de le boucher
  • Les constructeurs d'outils sont tous droitiers
  • Les parisiens gens conduisent comme des cons en région parisienne
  • Le motard est une personne dangereuse au volant de son bolide
  • Toujours vérifier le contenu d'une commande avant de signer le reçu
A suivre...

mardi 11 janvier 2005

Nos amis les FAI

Aujourd'hui je suis allé voir mon conseillé Noos, oui je sais c'est rigolo mais je crois que cela s'appelle vraiment comme ca. Bref, je lui expose mon problème:

  • Bonjour, j'ai résilié mon contrat fin septembre mais je continue à payer et utiliser Internet. Cela m'arrange bien jusqu'à présent vu que je déménage seulement fin janvier. Mais après cette date, cela va devenir un peu moins drole.
  • Je regarde votre dossier.

  • (...)

  • Ah mais non, on ne peut pas vous retirer d'argent, votre contrat est annulé depuis fin septembre, vous devez vous tromper. On vous a juste retiré les frais de déactivations.
  • Ah bon, j'ai du me tromper alors...
Je suis sorti de l'agence en me demandant si "le conseillé" avait bien tout compris ce que je lui avais dis. J'ai évidemment vérifier et il a raison je ne paie plus internet depuis fin septembre. Par contre je n'ai pas cessé une minute de l'utiliser. J'ai le forfait le moins cher du marché. Ils sont fort chez Noos. Il faudra que je pense à laisser un petit mot pour l'heureux nouveau locataire...

dimanche 9 janvier 2005

Partenariat bédéiste

Le 27 janvier 2005 le festival international de la bande déssinée d'Angoulême Monsieur Jean ouvrira ses portes et pour nous en avertir le dessinateur Zep a fait une jolie litho que tous les parisiens peuvent admirer dans leur station de métro préférée. On peut y reconnaitre tous plein de personnages de bédé célébrement connus, Achille Talon, Jill, Pelisse, Monsieur Jean, Gaston, Marsupilami, biensûr Titeuf et bien d'autre. L'affiche présente également une liste de partenaires qui, je cite, ont en partage le désir de voir l'entrepreneur culturel qu'est le Festival prendre encore de l'ampleur.

Pourtant à bien y regarder, je trouve que l'un de ces partenaires auraient de quoi se sentir lésé. En effet, HP aurait sans doute préféré que Monsieur Jean utilise un de ses ordinateurs plutôt qu'un iBook certes beaucoup plus design pour une affiche. Si le grossissement de l'affiche peut laisser une part de doute sur la marque du portable, je vous assure que la publicité grandeur nature n'en laisse aucun.

En tout cas cela prouve deux choses:

  • Que tout n'est pas complétement pourri par l'argent
  • Qu'Apple a un super marketting (ca on le savait)

dimanche 2 janvier 2005

De sang-froid

De sang-froid

Je viens de finir "De sang-froid" de Truman Capote. J'ai eu un peu de mal, non pas que cela soit mal écrit mais certains passages m'ont carrément fait chier. C'est écrit dans le style "rapport de police", donc il y a des longues descriptions de chaques individus, c'est long. Sinon l'auteur arrive bien a rendre l'ambiance, au point ou on se met aisément à la place des tueurs, on arrive presque à les comprendre.

  • Etre à la place des tueurs
  • beaucoup de longueurs
  • trop long (du coup)

samedi 1 janvier 2005

Bonne année...

Bonne année 2005 à tous, et bonne santé aussi, car c'est ça qui compte comme me disait encore hier ma grand-mère.